Le digital au service de la vente

 In Homepage, IN & OUT Store, Tendances

PROMOLes magasins sont de plus en plus souvent réduits à de simples show-rooms. On vient y comparer les produits pour ensuite les acheter en ligne. Un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur. Mais les détaillants organisent la riposte.

Pour contrer le showrooming, certaines enseignent ont déjà mis en place quelques stratégies. Utilisant la technologie, pour contrer la technologie…

Ainsi, chez Best Buy, où les ventes étaient en chute libre, les codes-barres des produits ont été remplacés par des codes-barres personnalisés pour éviter qu’ils puissent être scannés et comparés en ligne ! D’autres parient sur le « O2O », le « online-to-offline ». En résumé, il s’agit ici de mettre le digital au service de la vente en magasin. Ainsi, chez Macy’s, par exemple, les vendeurs sont désormais équipés de tablettes pour permettre aux clients de payer n’importe où dans les magasins. Chez Burberry, les miroirs deviennent des écrans et diffusent des vidéos sur l’origine du produit lorsque le client approche le vêtement qu’il a en main et ce, grâce à une puce électronique. Le magasin de Chicago se transforme même en centre de performance artistique où les événements de la marque sont diffusés instantanément en ligne.

D’ici 3 à 5 ans, Intel mettra sur le marché un miroir magique high-tech, qui permettra au consommateur d’essayer virtuellement les vêtements de son
choix en se plaçant simplement devant l’écran, sans faire de détour par la cabine d’essayage. Histoire de faciliter un peu plus encore l’expérience client. Une expérience qui fait défaut sur le Web.

En conclusion, chaque vague d’innovation n’élimine pas le modèle précédent : elle redéfinit les attentes des consommateurs et le rôle des enseignes de la distribution en bouleversant la façon dont les individus vivent, socialisent et consomment. Il « suffit » de s’adapter.

Source : Doc News

Recommended Posts

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search